L’éducation des femmes et des filles

  • 493 millions de femmes sont analphabètes
  • 31 millions de filles sont privées d’éducation

Une femme sans éducation est plus exposée aux grossesses et mariages précoces, à la dépendance et aux métiers précaires ainsi qu’à subir multiples violences et atteintes aux droits humains. Pour Aide et Action, l’éducation des filles et des femmes est une priorité. D’autant plus qu’elle contribue à lutter contre la pauvreté des familles, la malnutrition et la mortalité infantile : un enfant dont la mère sait lire a en effet deux fois plus de chances de survivre au-delà de l’âge de 5 ans.

« Ecoles amies des filles », cours d’alphabétisation pour les femmes, sensibilisation des communautés à l’éducation des filles… Aide et Action multiplie les approches pour contribuer à l’élimination des disparités de sexe dans les enseignements primaires et secondaires et à agir en faveur de l’égalité des genres. L’association travaille notamment à l’amélioration de l’environnement scolaire des filles ainsi qu’à l’accès des femmes aux opportunités économiques adaptées à leur développement, notamment à travers la formation professionnelle et le soutien à l’entrepreneuriat.

Projet IMAGINE au Niger – Droit à l’éducation pour toutes les filles

Dossier Web

  • Manifestante contre la violence envers les femmes

    Violences contre les femmes: à combattre grâce à l'éducation avec Aide et Action

    Consulter