Journée mondiale des enseignants : pas d’éducation sans enseignants !

Publié dans Actualités,Éducation

 

Le 5 octobre a eu lieu la Journée mondiale des enseignants. C’est le moment de rappeler qu’actuellement le monde manque cruellement d’enseignants. En effet, en 2016, l’UNESCO a estimé à 69 millions le nombre d’enseignants supplémentaires nécessaires pour permettre à tous les enfants autour du monde d’accéder à une éducation primaire et secondaire d’ici 2030 !

De plus, même parmi celles et ceux qui exercent ce métier aujourd’hui, des millions ne possèdent pas les connaissances et les capacités nécessaires pour assurer que leurs élèves sortent de l’école en ayant acquis les compétences de base en écriture, en lecture ou en mathématiques. En effet, en 2013, dans un tiers de tous les pays du monde, moins de 75 % des enseignants avaient été formés conformément aux standards nationaux.

Il n’est donc pas surprenant que la formation des enseignants soit souvent un aspect clé des projets d’Aide et Action. Voici un exemple :

Dans le cadre d’un projet d’éducation de la petite enfance en Chine, à travers lequel Aide et Action contribue au financement et à la gestion de plusieurs centres préscolaires dans la province de Sichuan, nous recrutons et formons des jeunes femmes pour devenir enseignantes. Une de ces femmes est Liong Hong, 28 ans, aujourd’hui enseignante de la petite enfance dans le centre préscolaire d’Aide et Action à Jiaguan, à une centaine de kilomètres de la ville de Chengdu. Grâce à un programme d’Aide et Action visant à autonomiser et émanciper les femmes – Sisters Workshop – elle s’est passionnée pour le sujet de la petite enfance. Il y a deux ans, elle a donc décidé de suivre une formation spécialisée conçue par Aide et Action dans le domaine de la petite enfance et déstinée à former des animatrices et animateurs compétents pour ses centres préscolaires dans la province de Sichuan.

Liong Hong explique : « encore beaucoup de personnes en Chine pensent que satisfaire ses besoins basiques est suffisant. Mais je veux changer leur mentalité, l’éducation est la chose plus importante qui existe. L’éducation préscolaire est fondamentale car elle pose les bases d’une future éducation réussie. Les enfants sont plus expressifs, plus sûrs d’eux et développent leur personnalité. » Et au sujet du centre dans lequel elle travaille, elle dit : « Je voudrais que nous puissions l’agrandir de sorte qu’il puisse bénéficier à toujours plus d’enfants à Jiaguan. » Gageons que sa passion fera des émules !