L’engagement d’Aide et Action pour les enfants atteints de handicap au Cambodge

 

Le 3 décembre est la journée internationale des personnes handicapées. Découvrez le projet d’Aide et Action au Cambodge au travers duquel des enfants atteints de handicap peuvent intégrer l’école primaire publique grâce à la création de classes mixtes.

Les enfants atteints de handicap sont estimés à 93 millions autour du monde et ces enfants figurent parmi les groupes les plus marginalisés, notamment en ce qui concerne l’accès à l’éducation. Puisque la mission d’Aide et Action est de faciliter l’accès à une éducation de qualité pour tous, en prenant en compte les besoins spécifiques de chaque enfant, elle s’engage pour la scolarisation et l’intégration des enfants handicapés.  Son action s’aligne donc avec le thème 2018 de la journée internationale des personnes handicapées : « Autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l’égalité ».

Au Cambodge, la plupart des parents n’acceptent pas de reconnaître que leur enfant est handicapé et pensent qu’il s’agit juste d’un trait de caractère. Par conséquent, il n’est pas facile d’aborder la question avec eux pour leur faire accepter le fait que leur enfant a besoin d’une éducation adaptée. De plus, il n’existe que très peu d’enseignants formés à la prise en charge d’enfants handicapés et l’inscription à l’école publique de ces enfants est généralement refusée. La tâche d’assurer l’accès à une éducation de qualité à ces enfants revient donc presque entièrement aux ONG.

Ainsi, Aide et Action intervient en partenariat avec l’association locale Rabbit School et avec le soutien de la fondation Educate A Child dans l’école primaire de Tea Banhb Komnou dans la région de Siem Reap, où une classe « intégrée » a été développée. Le but du projet est de mélanger les enfants atteints de handicap et des élèves présentant un retard dans les acquisitions scolaires dans des classes à effectif réduit, soit 12 élèves pour 2 enseignants au maximum, tout en utilisant des méthodes d’enseignement adaptés à leurs besoins. Ce type d’éducation inclusive offre aux enfants une vraie chance d’aller à l’école et d’apprendre afin qu’ils puissent exercer leur droit à l’éducation et réaliser pleinement leur potentiel.

Pour garantir la meilleure prise en charge possible, Aide et Action forme directement les enseignants de ces classes. Ainsi, Samath Reav, 23 ans, qui enseigne dans une classe intégrée depuis 3 ans a pu suivre plusieurs formations ciblées. Entre autre, elle a appris à identifier les enfants handicapés, à distinguer leurs troubles, à communiquer avec des enfants trisomiques, ou encore à gérer les émotions et les comportements des enfants (comment se comporter face à l’agressivité de certains enfants atteints de handicap, etc.). Tous les ans, entre 30 et 40 enseignants profitent d’une telle formation.