Des vies fragiles : éducation pour les enfants en situation de handicap

La situation
Au Cambodge, les structures de soutien aux enfants en situation de handicap sont inexistantes. Pour des raisons culturelles, ces derniers sont considérés comme de mauvais présages par leurs familles. Ils sont par conséquent fortement marginalisés et privés d’accès à l’éducation. Les chiffres officiels parlent d’eux-mêmes : un enfant en situation de handicap sur deux n’a jamais mis les pieds dans une école. La mise en œuvre de nouvelles politiques gouvernementales visant à mieux intégrer ces enfants fragiles doit s’accélérer pour arriver à une amélioration nette de leur situation.

Notre objectif
Promouvoir l’accès des enfants en situation de handicap à une éducation de qualité, et adapter l’environnement d’apprentissage à leurs besoins spécifiques.

Nos activités
En partenariat avec les communautés, les institutions spécialisées et les écoles publiques de la zone cible, nous identifions tout d’abord les enfants déscolarisés et/ou en situation de handicap. Nous adaptons l’infrastructure scolaire aux besoins de ces enfants, notamment en construisant des rampes d’accès. Nous formons les enseignants à l’éducation inclusive et spécialisée pour les enfants en situation de handicap, et distribuons des bourses d’études et du matériel scolaire aux enfants pour les encourager à aller à l’école. Par ailleurs, nous mettons en place des classes intégrées dans lesquelles les enfants peuvent apprendre et jouer ensemble. Pour s’assurer que les parents envoient leurs enfants à l’école, nous identifions les familles les plus défavorisées et les aidons à développer des activités lucratives. Enfin, à travers le National Forum on Disability et la Cambodia Initiative for Disability Inclusion, nous plaidons pour une mise en œuvre accélérée des politiques nationales en faveur des personnes en situation de handicap.

Lieu du projet : Cambodge
Région : Asie du sud est
Domaine : Intégration des exclus
Durée : 2012 - 2019
Le projet concerne : 2'300 enfants en situation de handicap; 350 enseignants et directeurs d'école; 780 enfants défavorisés
Chef de projet : Samphors VORN
Faire connaître ce projet