Chaque naissance compte : déclaration des naissances par téléphone mobile

La situation
Aujourd’hui en Afrique, la déclaration des naissances pose encore de sérieux problèmes : plus d’un enfant sur deux dans la région subsaharienne ne sont pas déclarés aux autorités locales. Le résultat, c’est une absence totale d’existence légale, de droit à l’éducation et la santé ainsi qu’aux aux droits sociaux, la nationalité et la citoyenneté, exposant les enfants concernés à de graves abus tout au long de leur vie. Un système fiable doit être mis en place pour s’assurer de la notification, la transcription et enfin l’enregistrement officiel de toutes les naissances.

Notre objectif
Protéger et promouvoir les droits fondamentaux des enfants à travers la déclaration des naissances par téléphone mobile.

Nos résultats
Une application développée en partenariat avec Orange et Nokia, installée sur les téléphones mobiles des membres de la communauté cible, a permis aux jeunes parents de joindre facilement le chef de leur village à chaque naissance. Le chef de village envoyait ensuite une notification de la naissance au responsable d’état civil de la municipalité, toujours par mobile. Après vérification de l’information sous la supervision du juge départemental, le responsable enregistrait la naissance et accolait un numéro à la déclaration, numéro renvoyé au chef de village ainsi qu’aux nouveaux parents.

Les résultats de la phase pilote du projet ont surpassé nos attentes. Dans les zones cibles, le taux de déclaration des naissances a atteint 100%. Le projet a été répliqué en Côte d’Ivoire en 2014.

Lieu du projet : Sénégal
Région : Afrique, Sénégal
Domaine : Petite Enfance
Durée : 2012 - 2013
Le projet concerne : 70'000 personnes
Chef de projet : Ousmane Diallo
Faire connaître ce projet