L’éducation avant tout : les filles de zones rurales doivent aller à l’école

La situation
Lorsqu’on est une fille habitant une zone rurale du Niger, aller à l’école ressemble souvent à un parcours du combattant. Dans ces zones, les ménages sont extrêmement pauvres et peu conscients de l’importance de l’éducation pour garantir une vie libre et des perspectives d’avenir. Les distances à parcourir pour se rendre à l’école peuvent être énormes, les moyens de transport peu fiables voire inexistants, et l’infrastructure fortement délabrée. Un tel contexte rend les parents très réticents à envoyer leurs enfants à l’école – contexte compliqué plus encore par la fréquence des mariages et grossesses précoces parmi les filles. Au final, le taux national d’alphabétisation féminine est d’à peine 15%, contre 43% chez les hommes.

Notre objectif
Favoriser l’accès à l’éducation des filles nigériennes issues de zones rurales et s’assurer qu’elles continuent à aller l’école, en les plaçant auprès de familles d’accueil à proximité des écoles et en les soutenant avec des bourses d’études et des tutrices d’accompagnement.

Nos activités
Nous menons un dialogue constant avec les familles des 500 filles visées par le projet, pour les sensibiliser à l’importance de l’éducation et les convaincre d’accepter de loger leurs filles chez des familles d’accueil. Nous soutenons les filles avec une allocation mensuelle et du matériel scolaire, et les plaçons sous la surveillance de tutrices formées par nos équipes sur place, qui sont en charge d’accompagner le parcours scolaire des filles et veiller à leurs progrès. Les tutrices, ainsi que les familles d’accueil, reçoivent une compensation financière. Nous continuons à travailler avec les communautés cibles,  et les poussons à s’engager à ce que les filles ne soient pas mariées avant qu’elles aient terminé leurs études secondaires.    

Lieu du projet : Niger
Région : Afrique
Domaine : Femmes et filles
Durée : 2012 - 2018
Le projet concerne : 500 filles et familles par an
Chef de projet : Kabirou Kananata
Faire connaître ce projet