Séisme au Népal : développer la résilience par l’éducation

La situation
Le séisme qui a frappé le Népal le 25 avril 2015 a fait plus de 9’000 morts, 22’000 blessés et a dévasté la capitale Katmandou et ses environs. Des millions de Népalais ont perdu leurs maisons et se voient aujourd’hui contraints de vivre dans des conditions d’extrême précarité. La reconstruction est primordiale mais ces personnes ont également besoin d’un suivi psychologique exhaustif, pour les aider à surmonter le traumatisme du séisme. Les enfants, en particulier, ont plus que jamais besoin d’un suivi psycho-social pour leur éviter des séquelles psychologiques de longue durée. L’école offre un cadre rassurant et stable aux enfants : nous avons le devoir de leur garantir cette protection.

Notre objectif
S’assurer que les enfants aillent à l’école, en reconstruisant les infrastructures et installations sanitaires, en créant des espaces d’apprentissage temporaires, et en soutenant les familles avec du matériel de construction et un suivi psycho-social continu.

Nos activités
Avec la phase d’aide humanitaire d’urgence terminée et le processus de reconstruction entamé, nous concentrons nos efforts sur le bien-être physique et émotionnel des enfants. Nous aménageons des espaces d’apprentissage en utilisant des matériaux temporaires et rénovons les écoles qui n’ont pas été totalement détruites, pour que les enfants puissent retourner en cours. Nous fournissons aux familles les matériaux nécessaires à la réparation des dégâts (notamment les toits) et faisons en sorte qu’elles se sentent suffisamment soutenues pour envoyer leurs enfants à l’école. Par ailleurs, nous nous appuyons sur une équipe de bénévoles ayant suivi une formation au suivi psycho-social et à la protection des enfants ; ceux-ci accompagnent les enfants et leurs parents, directement sur place. D’autres bénévoles, souvent originaires de la zone cible, mettent à disposition leurs compétences pour aider à la reconstruction.

Lieu du projet : Népal
Région : Asie du sud, Népal
Domaine : Urgence et Post-Urgence
Durée : 2015 - 2018
Le projet concerne : 150 familles touchées par le séisme
Chef de projet : Sujan Neupane
Faire connaître ce projet