A Madagascar, cinq fois plus de jeunes enfants à l’école grâce à notre projet Petite Enfance

Publié dans Actualités

Il suffit parfois d’un déclic pour changer les choses. C’est visiblement ce qu’a représenté notre projet « Préscolaire pour tous », réalisé à Madagascar entre 2011 et 2014 et soutenu par la Fondation UBS Optimus. En effet, depuis notre intervention auprès d’une trentaine de communes, le nombre d’enfants de 3-5 ans bénéficiant d’éducation préscolaire est passé de 1’764 à près de 10’000.

Pour atteindre ce résultat, trois axes essentiels ont été définis : la sensibilisation de la communauté, la mise aux normes de l’environnement d’apprentissage, et l’amélioration de la prise en charge du préscolaire par l’Etat.

Complété par un volet de recherche académique, ce dispositif a permis de relever les bénéfices ultérieurs du préscolaire et de proposer un modèle d’éducation adapté aux réalités malgaches.

Et les résultats sont là : le nombre d’enfants accédant à l’éducation préscolaire dans les communes d’intervention est désormais multiplié par cinq (près de 10’000), les centres préscolaires se sont largement développés puisqu’on en compte 84 dans la région, contre 33 auparavant, et les résultats scolaires des élèves ont été nettement améliorés.

« Mes filles n’ont jamais redoublé de classe, témoigne Marie-Ernestine. Je ne regrette pas du tout de les avoir fait passer par le préscolaire car je les trouve dynamiques et débrouillardes. » Même enthousiasme pour Haja, professeur dans un centre préscolaire à Antananarivo. « Encadrer des enfants de 3 à 6 ans n’est pas une mince affaire. Cela nécessite beaucoup de volonté et de patience mais c’est mon devoir de citoyen d’assurer  la réussite de chacun d’eux grâce à l’éducation préscolaire. »

Ce bilan nous apporte une immense satisfaction que nous sommes ravis de partager avec vous ! Ensemble, continuons à agir pour multiplier ces situations de réussite et d’espoir.

Source: Aide et Action France