Aide et Action électrifie 120 écoles primaires publiques au Bénin et au Burkina Faso

Publié dans Éducation

Crédits photo : Vincent Reynaud-Lacroze

Parce qu’une école éclairée peut fournir pour une éducation de qualité et devenir un centre de ressource pour un village entier, Aide et Action a lancé un projet d’électrification de 120 écoles primaires publiques au Bénin et au Burkina Faso.

Au Bénin et au Burkina Faso, moins de 20% des populations rurales ont accès à l’électricité. Par conséquent, les écoles en sont souvent également privées. Or, ce manque impacte fortement les conditions d’apprentissage : difficile d’étudier sans éclairage lorsque la nuit tombe tôt, ou sans ventilateur lorsqu’il fait très chaud.

Améliorer l’environnement d’apprentissage 

Pour palier cette situation, Aide et Action développe actuellement un projet d’électrification de 120 écoles primaires publiques au Bénin et au Burkina Faso dont l’objectif est d’améliorer l’environnement d’apprentissage et la qualité de l’éducation grâce à l’énergie solaire.

Mais plus largement, sont également prévues l’installation de latrines et de points d’eau, la formation des enseignants et l’amélioration des capacités de gestion scolaire des communautés. Ce projet est une extension du projet ALFA – A Light for Africa, grâce auquel nous avons pu électrifier 33 écoles en Afrique de l’Ouest depuis 2017.

D’une durée de trois ans, ce projet aura un impact sur la vie 18 000 élèves dans 6 communes ciblées et touchera 840 enseignants et encadreurs pédagogiques.