Aide et Action intervient face aux inondations meurtrières en Asie du Sud-Est

Publié dans Actualités

Crédit photo: Aide et Action

Depuis le mois de juin, des conditions météorologiques extrêmes et de fortes pluies ont entraîné des inondations massives en Asie du Sud-Est. Au Cambodge, au Laos et au Vietnam, celles-ci ont causé plus de morts que la pandémie de Coronavirus. Face à l’urgence, Aide et Action apporte son soutien aux familles sinistrées au Cambodge.

Pour répondre à la situation d’urgence qu’ont provoqué les inondations en Asie du Sud-Est, Aide et Action travaille avec des partenaires locaux et les autorités locales au Cambodge pour apporter un premier soutien aux plus démunis. La distribution de kits de secours et la création de centres d’apprentissage temporaires font partie des principales réponses apportées.

175 872 sinistrés au Cambodge

Selon les rapports du Cambodian Humanitarian Response Forum, au 26 octobre, environ 175 872 ménages dans 14 provinces du Cambodge, dont Phnom Penh, auraient été touchés par des crues soudaines qui ont fait 38 morts et 14 299 ménages déplacés. Dans ces zones, les maisons, les infrastructures (routes, centres de santé) et les terres agricoles ont été inondées et 686 écoles ont été touchées.

Pour soutenir les familles touchées, Aide et Action a développé plusieurs activités d’urgence. À Phnom Penh, notre association a soutenu 100 familles du district de Dangkor, avec des kits comprenant des couvertures, des moustiquaires, de la nourriture (nouilles et poisson), des vêtements et des livres et des crayons de couleur pour les enfants. Ici, 200 familles ont été déplacées et réinstallées dans des abris d’urgence.

Veiller à la continuité de l’apprentissage des enfants

Dans la province de Banteay Meanchey – à la frontière de la Thaïlande – Aide et Action, en partenariat avec Damnok Toek, a soutenu la création d’un centre d’apprentissage temporaire pour les enfants déplacés. Le centre offre aux enfants un espace sûr pour apprendre et s’amuser. De plus, dans cette province tout comme dans celles de de Battamabang et de Pursat, des kits éducatifs et d’aide alimentaire ont été distribués à plus de 500 agriculteurs pauvres et leurs familles.

Aide et Action continue de surveiller la situation, identifiant les familles marginalisées dans les zones touchées et celles qui risquent de l’être dans les semaines à venir.