En Inde, Shyam transmet aux autres jeunes ce qu’Aide et Action lui a enseigné

Publié dans Actualités

Crédits photo : Aide et Action

En quelques mois, la vie de Shyam Ratan, 27 ans, s’est littéralement transformée. Après avoir suivi une formation professionnelle dans le cadre du programme iLEAD d’Aide et Action, il est désormais propriétaire d’un garage où il répare des véhicules deux-roues. De plus, il forme à son tour de jeunes décrocheurs scolaires qui veulent suivre sa voie !

Alors qu’il se trouvait dans une situation financière désespérée, Shyam Ratan, 27 ans, a décidé de suivre une formation professionnelle dans le cadre de notre programme iLEAD. Cette opportunité a été particulièrement salvatrice pour le jeune indien originaire du village d’Amerikampa, près de Bilaspur. En effet, appartenant à une catégorie de la population jugée comme inférieure en Inde, ses opportunités d’études et d’emploi étaient fortement limitées.

Une formation pertinente

Mais grâce à notre programme de formation, conçu en consultation avec les entreprises locales et au taux de placement de 74%, il a pu acquérir des compétences adaptées au marché du travail. Sur la base de ses aptitudes, Shyam s’est inscrit en filière de commerce automobile. Ainsi, en quelques mois il a appris les bases du métier. Cependant, à l’issue de sa formation, comme il n’y avait pas d’atelier de réparation de deux-roues dans son propre village et que les villageois devaient parcourir de longues distances pour faire réparer leurs véhicules, Shyam a décidé de lancer son propre garage automobile, l’iGarage de Shyam.

Son parcours a inspiré d’autres jeunes et a provoqué une réaction en chaîne. Shyam a alors décidé de prendre le relais du programme iLEAD, en acceptant de former, à son tour, d’autres jeunes défavorisés. Il a jusqu’à présent accueilli 48 jeunes et il supervise également la gestion d’autres iGarages de ce type qui ont été créés à Bilaspur.

Un cercle vertueux

«Au départ, j’étais un peu sceptique car je ne savais pas si je serais capable de gérer l’entreprise par moi-même, mais après avoir eu une discussion détaillée avec l’équipe iLEAD, j’ai été convaincu et j’ai commencé à travailler sur ma proposition commerciale avec les connaissances que j’ai acquises, témoigne le jeune entrepreneur. Je suis très reconnaissant à l’équipe d’Aide et Action de m’avoir encadré et aidé à réaliser mon potentiel. Les instructeurs du programme étaient très accessibles et la formation a été extrêmement utile. »

L’ouverture d’un garage dans sa ville natale permet à Shyam de fournir des services aux gens de sa communauté en plus de prendre soin de ses parents âgés. Il emploie aujourd’hui quatre jeunes dans son entreprise.

Le programme iLEAD a jusqu’ici formé 242 000 jeunes à travers le monde, dont 46% de femmes. Rien qu’à Bilaspur, le programme a placé jusqu’à présent 3072 jeunes, soit un taux de placement de 78%.