En Inde, Susana s’émancipe grâce à de nouvelles compétences professionnelles

Publié dans Actualités

 

Après avoir abandonné sa scolarité prématurément et élevé son fils seule avec difficulté, Susana a décidé de changer de vie. Grâce à une formation en esthétique, dispensée par un programme d’Aide et Action, elle a réussi à ouvrir son propre salon et gagne suffisamment d’argent pour subvenir aux besoins de sa famille. Elle envisage désormais d’aider les autres en leur donnant des formations. Retour sur un parcours d’exception.

La professionnalisation des jeunes femmes en Inde est une véritable problématique puisqu’en raison des habitudes culturelles, les filles sont très souvent contraintes à rester au foyer pour effectuer les tâches domestiques. Ca a été le cas de Susana Dorphang, aujourd’hui âgée de 20 ans. Issue d’une famille modeste, dans le district de Meghalaya, en Inde, elle n’est allée à l’école que quelques années. 

Lorsqu’elle est tombée enceinte de son fils à 16 ans, la jeune femme, déjà privée d’études, a été privée de la possibilité de travailler puisqu’elle devait passer tout son temps avec lui pour s’en occuper. Son absence de qualification la privait alors de tout emploi décent. Mais lorsque son fils a atteint l’âge de 4 ans, elle a décidé de se remettre à chercher de nouvelles opportunités. Elle tombe alors sur le centre de formation professionnelle d’Aide et Action, situé à Umsning. 

Assiduité, passion et détermination

Comme Susana était déjà intéressée par le métier d’esthéticienne, elle s’inscrit pour suivre une formation dans ce domaine qui lui permet d’acquérir toutes les compétences de base. La jeune fille se montre très attentive et ne manque aucun cours. Elle pratique même chaque jour, à la maison, sur ses amis ou parents. Avec toute la pratique qu’elle accumule au centre de formation, elle devient très confiante et décide, à l’issue de son apprentissage, d’ouvrir son propre salon nommé Susan’s Hair & Beauty Salon à Umsning.

« Le programme iLEAD m’a été très utile. Je ne pensais pas être capable de m’en sortir par moi-même, surtout après avoir quitté l’école si tôt, précise Susana.  Le formateur était très sympathique et patient avec moi. J’ai beaucoup appris pendant mes trois mois de formation en classe et upendant mon mois de stage en institut de beauté. Je suis reconnaissant à iLEAD de m’avoir donné cette opportunité de réussir. Je souhaite tout le meilleur à tous mes professeurs ainsi qu’au programme qui a fait une vraie différence dans ma vie. »

 Susana gagne désormais suffisamment d’argent pour subvenir aux besoins de sa famille et elle envisage d’aider d’autres jeunes en leur donnant, à son tour, des formations pour partager son savoir. En raison de sa passion et de sa forte détermination, elle a pu se créer de nouvelles opportunités et ainsi améliorer son avenir et celui de son fils !