Iba ou le parcours d’une jeune indienne devenue chef d’entreprise grâce à ILEAD*

Publié dans Education,News

Née à Shillong dans l’État montagneux de Meghalaya à l’extrême nord-est de l’Inde, près de la frontière avec le Bangladesh, Ibannangkiew Kharbuli est un exemple rare dans sa communauté. Esthéticienne à son compte, elle fait partie de ces femmes indiennes qui, à peine la vingtaine passée, sont déjà à la tête de leur propre entreprise.

Et pourtant, la chose n’était pas écrite d’avance. Issue d’une famille pauvre et sans éducation, Iba n’a jamais eu la chance d’être guidée dans son parcours. Jeune, elle quitte déjà l’école avant de compléter le secondaire. À cette époque, elle rêve déjà de travailler comme esthéticienne mais elle découvre rapidement la dure réalité : écoles privées, trop onéreuses pour son origine sociale modeste… l’espoir s’amincissait.

Une discussion avec une amie, ancienne élève du centre iLEAD d’Aide et Action à Shillong, attisa la curiosité d’Iba, qui se rendit au centre pour en apprendre davantage sur les apprentissages proposés. Parmi eux, une formation aux métiers d’esthéticienne ! Et qui plus est, gratuite pour les élèves méritants et montrant une véritable motivation à intégrer le monde du travail. Iba n’a pas hésité une seconde et s’est de suite inscrite.


Iba avec une cliente

Sa formation l’a conduite à travailler dans plusieurs instituts de beauté à Shillong, suite à divers placements assurés par le partenariat entre iLEAD et les entreprises locales, fidèlement au concept iLEAD. Ayant posé ses premiers jalons et forte de ces expériences, elle a réalisé à cette époque qu’elle souhait travailler en freelance.

iLEAD, qui suit ses anciens élèves pendant une période d’un an après l’obtention de leur diplôme, l’a informée de la possibilité de suivre une formation en entrepreneuriat avec la TATA Trust à Meghalaya, accompagnée d’une assistance financière à l’établissement d’une société après validation d’un plan d’affaires. Avec le support de son conseiller iLEAD, Iba a suivi la formation et soumis son projet.

Et ce fut un succès ! Iba fait désormais partie des 50 anciens élèves d’iLEAD devenus entrepreneurs et entrepreneuses grâce au soutien de la TATA Trust. Un prêt de 50’000 roupies (environ 750 francs) lui a permis d’établir son salon de beauté dans une section de sa maison. Son travail appliqué et minutieux lui assure déjà une clientèle fidèle et donc un salaire régulier. « C’est la première fois qu’un membre de notre famille crée son entreprise », raconte sa mère. Une grande source de fierté et un beau succès pour Aide et Action à Meghalaya.

*ILEAD est un programme de formation professionnelle développé par Aide et Action. L’objectif est de former des jeunes déscolarisés et issus de milieux défavorisés. A ce jour plus de 200’000 jeunes ont été formés en Inde. Pour en savoir plus, découvrez notre projet iLEAD à Mumbai en cliquant sur ce lien.