Grâce à notre projet de formation professionnelle en Inde, 
Patrisha se reconstruit après avoir subi des violences conjugales


Publié dans Actualités

Crédit photo : Chandra Kiran/Aide et Action Inde

En Inde, plus d’un tiers des femmes déclarent avoir été battues par leur conjoint*. Pour soutenir ces victimes de violences conjugales, ainsi que d’autres femmes vulnérables, Aide et Action propose le programme iLEAD qui leur permet de devenir libres et autonomes grâce à la formation professionnelle.

Survivante de violence conjugale, Patrisha, une jeune indienne, est allée vivre chez sa mère avec ses deux enfants pour fuir son mari. Bien que salvatrice pendant un temps, cette situation temporaire n’était cependant pas satisfaisante pour elle. Patrisha a toujours souhaité travailler pour être autonome et subvenir aux besoins de ses enfants, mais son manque d’éducation et de qualification l’en empêchait.

Une opportunité unique

Face à cette injustice, une amie a décidé de lui parler du programme iLEAD, développé par Aide et Action. Ce projet permet à des jeunes de 18 à 32 ans de bénéficier d’une formation professionnelle et d’un accompagnement dans la recherche d’un emploi. Patrisha a saisi cette opportunité et s’est inscrite au cours d’esthétique et de soins de beauté.

Suite à ses 3 mois de formation, la jeune femme a suivi un apprentissage au sein d’un salon géré par un ancien élève du programme. Puis, après y avoir travaillé pendant quelques mois, elle a bénéficié d’une aide financière de 50 000 roupies (560€) de la part d’iLEAD pour ouvrir son propre salon à Umsning. Patrisha gagne désormais entre 4 000 et 5 000 roupies (entre 45 et 56€) par mois. Elle s’est enfin transformée en une jeune femme confiante et indépendante.

Plus de 100 000 femmes autonomisées

La violence à l’égard des femmes et des filles est l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices. Pourtant, elle reste très souvent non signalée en raison de l’impunité, du silence et de la stigmatisation qui l’entourent. Selon les Nations unies, 1 femme et fille sur 3 subit des violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie, le plus souvent de la part d’un partenaire intime. 

Aide et Action, à travers le programme iLEAD, s’engage auprès des survivantes de violence domestique et des autres femmes vulnérables. Au cours des 15 dernières années, iLEAD a autonomisé plus de 100 000 femmes, principalement issues de communautés marginalisées.

(*Source : SWISSAID)