Inde : Aide et Action encourage les villageois à devenir autonomes pour résister face aux difficultés liées à la crise

Publié dans Actualités

Crédit photo: Aide et Action

La suspension d’activité partielle ou totale, due à la crise de COVID-19, prive des millions de personnes de leurs sources de revenus. C’est le cas de Reena Paniwal et son époux Sunil, en Inde. Pour les soutenir, Aide et Action les encourage, eux et d’autres villageois, à suivre une initiative de développement et d’autonomisation.

En 2019, Aide et Action en partenariat avec la Fondation Eicher Group a lancé le projet « Sashakt Gram » une initiative de développement et d’autonomisation auprès de 14 communautés du Madhya Pradesh, en Inde. Le projet promeut l’entraide et encourage les villageois à s’approprier le développement de leur communauté.

Devenir couturière pour être autonome

Membre de l’un des groupes soutenus par Aide et Action dans le cadre du projet, Reena Paniwal a pris contact avec l’équipe de « Sashakt Gram » et a exprimé sa volonté de contribuer à l’une des activités mises en place : la fabrication de masques réutilisables en tissu. La demande de masques ayant considérablement augmenté au cours des derniers mois, il est devenu difficile de répondre aux besoins toujours croissants de la population. C’est pourquoi d’autres actions de ce genre sont en cours dans différents états du pays. Depuis, Reena a produit 8 000 masques et a été soutenue par une entreprise de confection qui l’a aidée à poursuivre son activité de couturière.

Impressionnée par son travail et son engagement, Aide et Action lui a octroyé une subvention pour l’aider à démarrer son atelier de couture. De plus, Reena peut compter sur l’aide de Sunil, son époux qui se charge de récupérer les tissus nécessaires à la fabrication des masques et parcourt les villages voisins pour les vendre.

Cultiver son potager pour sensibiliser à l’importance de la nutrition

En septembre, dans le cadre du mois national de la nutrition, les 14 communautés membres de l’initiative « Sashakt Gram », avec le soutien d’Aide et Action, ont commencé à cultiver et développer des jardins potagers. Le projet « jardin potager » vise avant tout à sensibiliser la population à l’importance d’une alimentation et une nutrition variée, équilibrée et produite localement. Elle encourage l’autonomie des familles et communautés, notamment en cette période de crise sanitaire et économique.

Jusqu’à présent, 150 familles ont bénéficié du projet et possèdent leur jardin potager et cultivent des tomates, des potirons, des haricots, du gombo et du piment. Inspirées par le projet, près de 1 500autres familles ont déjà manifesté leur intérêt et souhaitent, elles aussi, développer leur potager.