Journée mondiale des enseignants : les jeunes enseignants à l’honneur

Publié dans Actualités,Éducation

Crédit photo: Aide et Action Togo

Depuis 1994, le 5 octobre, nous célébrons la Journée mondiale des enseignants une profession qui aujourd’hui voit ses effectifs diminuer drastiquement et ce dans le monde entier. Elle est également une occasion d’évaluer les progrès accomplis et de réfléchir aux défis à relever.

En 2019 le thème choisi est « Jeunes enseignants : l’avenir de la profession » car selon l’UNESCO, « sans une nouvelle génération d’enseignants motivés, des millions d’apprenants seront privés, ou continueront de l’être, de leur droit à une éducation de qualité ».

En effet, selon l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), les chiffres sont inquiétants et indiquent que le monde a besoin de 69 millions d’enseignants d’ici à 2030 afin que l’enseignement primaire et secondaire atteigne les cibles de l’Objectif de développement durable N°4. Si ce manque n’est pas comblé, les inégalités en matière d’éducation risquent de se creuser davantage.

Pour remédier à la pénurie d’enseignants dans le monde et la remise en question de leur statut au sein de la société, une valorisation de leur métier est nécessaire et leur reconnaissance en tant qu’acteurs clés pour la réalisation du programme Éducation de l’Agenda 2030 est indispensable. Cette revalorisation doit passer par une augmentation des budgets que les Etats allouent à l’éducation.

Toutefois, cette revalorisation doit également prendre en compte les besoins et demandes des enseignants notamment en leur offrant les outils nécessaires pour dispenser une éducation de qualité à leurs élèves. C’est pour cela que le développement professionnel continu des enseignants et leur accès à des formations tout au long de leur carrière est au cœur de beaucoup de projets d’Aide et Action comme exemplifié par les témoignages d’enseignants formés par Aide et Action dans les articles auxquels vous pouvez accéder en cliquant sur les liens ci-dessous.

Cambodge : Sothea professeure bénévole dans les zones rurales

Inde : Les enseignants indiens améliorent la qualité de l’éducation dans les zones reculées

Bénin : « L’enseignant béninois n’a plus envie de travailler dans ces conditions » (Témoignage)

Vietnam : Les enseignants s’engagent pour offrir un meilleur avenir aux enfants marginalisés

Burkina Faso : La profession d’enseignant est un sacrifice